Tests, Avis et retour clients

Alpinefoil en Guadeloupe

Fabrice Delegue nous fait partager son séjour en Guadeloupe avec son kitefoil Alpinefoil Access 5.0.

Tout nouveau rider, fabrice découvre le tapis volant cette été au lac du monteynard. Son petit séjour lui a permis de progresser dans le vent light en gardant ces ailes de vent fort.

Son séjour s'est déroulé ainsi :

Toutes ses sessions ont été effectuées en aile Xlp et Gakites PURE 8m². Deux sessions à St François, dans un vent oscillant de 7 à 12 pour la première et de 12 à 18 knts pour la seconde.
Très peu de monde sur l'eau car vent assez light. Les seuls en Twin Tips avaient des ailes à caissons d'au moins 15m2.
Sa dernière session s'est faite aux salines (spot proche de Gosier).
Vent light de 8 à 12 knts. Cinqs foils à l'eau uniquement, toujours en 8m², les autres en 15m à caisson. Le foil permet d'ouvrir d'autres horizons.....

 

 

 

Lire la suite

Retour client sur l'Alpinefoil Access 5.0

Feedback client sur l'Access 5.0 : http://kitefoil.forumactif.org/t2745p50-new-alpin-foil-2015

Voici les premier retour client sur l'access 5.0 tiré du site internet Kitefoil forum :

Message de Benoit Miquel du 06 juillet 2015

Salut tout le monde.
Pour ceux qui me connaisse, c'est la "Mouette".
Et oui, je me suis mis au foil : mais tranquile hein car ce n'est pas évident !!

Alors celà fait 4 fois que j'ai ridé en foil, et j'ai eu l'occassion de tester c'est 3 modèles :
- ALPINE FOIL Access 5.0 (alu)
- KETOS by Orana
- SROKA

De ces 3 tests, je ressort avec une énorme banane grâce à l'ALPINE FOIL l'Access 5.0.
Modèle avec mât et fuselage en aluminium.
J'en suis qu'à ma 4ème session de foil, mais truc de ouf de ce que j'ai pu faire avec l'alpine.
Super stable et rigide: du coup pas mal quand tu prends de la vitesse, le foil reste super super stable comparé aux autres.
Adaptable aile de light wind ou aile plus performante.

Bref, une glisse facile, super instinctif, un vrai petit joujou pour les débutants comme moi, ou pour les autres fadas qui envoient grave (spéciale dédicace à Hugo et Romain !!!).

Que dire d'autre sur ce foil... ah oui la planche. Pfff ... AU TOP, pas grande, ni trop petite, les straps made in alpine' sont super confortables !! J'ai bien aimé la config des 2 straps à l'avant en V puis le pied arrière strapless !!
Bref, je ne suis pas un crack du surf non plus mais là, j'ai kiffé ma session avec cet ACCESS 5.0 made by Damien Chaboud !!

Je pense (et même c'est sûr), je vais m'en prendre un !
Pourquoi ?!
Déjà parceque je connais bien la team ALPINEFOIL et qu'ils ont été super avec moi (conseils, test etc.). Puis, avoir un foil super perfo' mais tout aussi accessible et enfin, carrément moin chère que le full carbone (1000€ de moin, ce qui nous le fait à 1095€) !!

Cheers tout le monde et à bientôt sur (au-dessus) l'eau !

La mouette

Message de jm33 du 13 juillet 2015

"J'ai eu la chance d'essayer ce foil dimanche dernier, apres avoir essayé le ---- il y quelques semaines, l'AlpineFoil m'a donné beaucoup plus de bonnes sensations que le -----.
Deja en terme de solidité, la jonction mat/fuselage est bien plus rigide, pas de jeu comme sur le Manta, fixations des aile et stab avec le même ressenti... L'ensemble est tout de même très lourd, prenant à porter dt même a manoeuvrer dans l'eau, mais des le waterstart envoyé l'impression dégagé est celle d'avoir toujours savoir su faire du foil tellement la stabilité est ENORME !(ceci dit le ----- m'avait plu côté stabilité).

Il ne bouge pas et ce a toutes les allures y compris au largue, aucune ventilation constatée durant l'essai. Vitesse convenable dt grande douceur dans les pides même si je ressentais l'inertie de la board.
Un foil parfait pour l'apprentissage ou pour le freeride, je pense que l'on doit vite maitriser les "airjibe" et virements tellement ce foil est facile ! A confirmer par un autre essai plus long..."

Message de serialkiler05 du 13 juillet 2015

Essai de l'access 5.0 hier avec l'aile freeride, je l'avais déjà essayé avec l'aile sport lors de la conviviale.
Lourd pour aller à l'eau, ensuite on l'oublie. Sensation de stabilité à toutes les allures, plus facile en courbe qu'avec la sport. Vitesse max très facile à atteindre (enfin la mienne car je pense que l'on peut aller plus vite). Sensation de glisse immédiate.
En clair un très bon foil de freeride avec des perfs au moins équivalente à beaucoup de foil carbone.

Vous trouverez d'autre retour sur l'alpinefoil sur les lien suivants

http://kite-foil.com/kitefoil-alpinefoil-5-0-access/

http://www.zeemono.com/fr/blog/le-kitefoil-raconte-par-la-team-alpinefoil/44

 

 

L'Alpinefoil sur les plages de Miami

Retour de Laszlo Karai, rider à Miami Beach :

Voici mes premières impressions de mes 45 premières minutes sur le foil Alpine 4.5 équipé de l'aile XLP

Je suis impressionné :)

Il avait l'air top sur le web, il est assez cher, mais c'est vraiment fun de naviguer avec et toujours sous contrôle !! 

Quelques mots sur les composants et notamment la construction du foil:

Magnifique, des formes 3D qui se verrouille fermement garantissant un assemblage ferme et rigide. J’ai récemment ridé avec un foil de compétition fabriqué en une seule pièce. A haute vitesse il a commencé à produire un grincement qui vient de certaines turbulences produites. l'Alpinefoil reste totalement silencieux et soyeux.

Unknown

Board RX-V6 Race:

Extrêmement compact, spécialement par rapport à d'autres board de race que j'ai utilisée (142 x 52.5x6.8cm, presque des tailles de Twin tip). Poids 4.5kg. Design compact, et d'agilité, la board est super rigide comme sur un rail. Le double concave sur la carène fonctionne très bien pour avaler le clapot et le rocker important aide à rebondir en vol. Facile à transporter, finition et détails nickel.

Les straps sont très confortable et très fin, mais garde très bien leur forme, l'avantage est qu'il est très facile de rentrer et sortir le pied lors des manœuvres, positionnement: pile-poil. Les straps avant sont positionnées proche du centre de la board (ainsi que du centre de gravité) ce qui facilite le ride en toe side. J’ai essayé sans strap arrière pour voir ou mon pied allé tomber: pile au-dessus du mat, donc les inserts présents sont à leurs bonnes places.

GPS: je n'ai pas eu le temps de le mettre en place, mais compte bien l'utiliser pour les entrainements.

Boitier F-box:

C’est la première fois que je vois ce boitier, il est moins profond et plus conique que les Tuttle et Pro-box. juste une vis est nécessaire pour fixer le mat, mais c'est suffisant: j'ai dû légèrement forcer pour sortir le mat en fin de session.

Vis torx et clé fourni !

Encore un effort sur les détails, j'ai testé un autre foil d'une autre marque, j'ai d'abord dû aller au magasin acheter le nécessaire en clé diverse pour pouvoir l'assembler. On m'a dit qu'il y avait une raison pour les différents types de vis. mais finalement les vis se desserrent rapidement...

Unknown 3

 

Conclusion:

A la plage de Miami, on appelle l'Alpinefoil la "Bentley" car il est aussi élégant et sophistiqué qu'une Bentley peut l'être. Le look superbe des foils actuels sur le web sont souvent trompeur, le produit est très attrayant sur le net (made by Photoshop) et quand il arrive sur le pas de la porte il est bien moins de bonnes factures, j'ai fait l'erreur plusieurs fois. et bien pour cette fois j'ai apparemment été chanceux, car j'ai reçu une parfaite œuvre d'art qui mériterait sa place dans une galerie .

La board et le foil impressionnent par les attentions des détails, les pièces s'assemblent de manière intuitive et cohérente. Bravo pour la construction: la meilleure qualité de fabrication que j'ai jamais vue pour un hydrofoil.

Je suis toujours excité de ma session d'hier et j'ai cette sensation de second jour de noël, quand on se réveil et qu'on arrive sous le sapin de noël pour les jouets, je n'ai pas eu cette sensation depuis des années.

Kitemax

1 année d'expérience en foil. j'ai ridé les foils Rode Mhl Lift 1st, 2nd generations, liquid force, Taaroa Sword, Sword2, Levitaz, Sroka, Caraffino. 

Leopoldo Turco navigue sur la mer des Caraïbes

Leo navigue dans la mer des Caraïbes dans l'une des sept merveille du monde en Alpinefoil 4.5 : http://7ww.org/listing/tulum-ruins/

Il utilise l'aile H.E.L.D, une aile lui permettant d'aller vite en étant très stable. Vend très lèger dans les 9 Kts en 15m Ozone Chrono

Bowen DWELLE en kitefoil sur les iles marshall

Retour sur le voyage de Bowen Dwelle sur  les iles Marshall :

Super content de Alpinefoil Kitefoil 4.5 avec l'aile XLP + board RX-V6 et glisse Maui 9m Cloud + barre de CSS Cabrinha dans les îles Marshall 

Merci à lui pour le report photos :)

Interview Vincent HOLVOET : Rider Alpinefoil

Interview de vincent HOLVOET en ce début Mars 2015

Bonjour Vincent peux-tu te présenter en quelques mots ?

Depuis 14 ans je pratique le kitesurf en Polynésie, j'ai 47 ans aujourd’hui, passionné par les sports en général et plus particulièrement aquatiques qui sont très accessibles en Polynésie.

Ancien Directeur de magasin Neway Bordeaux, Chef de produit chez Frog’s SA Hossegor (RIP CURL, lunettes DSO, WET DREAMS bagagerie, TOOBS bodyboards), Socièté d’évènements à Bordeaux (structures de compétitions surf, motocross, concerts, festivals …) puis Tahiti.

Ou navigue tu principalement en kitefoil ?

A Tahiti sur le spot Hitimahana du Motu Martin à Mahina

Depuis combien de temps pratique tu le kitefoil, et combien de session environ par mois ?

Depuis aout 2014 et plusieurs sessions par semaines en général

Quel niveau as-tu, es-tu plus attiré par la race ou le freestyle ?    

Niveau intermédiaire, plutôt polyvalent 

Pratique tu la compétition en foil ?

La compétition est inexistante ici pour l’instant

Est-tu sponsorisé ?

Non

Quel est ton Quiver actuel Foil et Aile de kite ?

La Board AlpineFoil RX-V6 + aile free-ride - Aile North rebel 8m + 12m

Comment trouve tu les produits Alpinefoil  (Board + Foil)  Accessibilité / Performance

La qualité et la finition sont hors normes, vraiment exceptionnel. Accessibilité, stabilité incroyable, aveu d’autres pratiquants après l’avoir essayé (stable, précis, léger, …). Glisse très « facile » et fluide, aile de race en test. Vous pouvez me retrouver sur facebook sur la page "hitimahana beach". A bientôt

Winter week-end Beauduc en Alpinefoil

Winter week-end Beauduc par marc BENOIT, Benoit BILLET et Christophe MARIN :

Samedi 11 Janvier 2015 :

Arrivés à 9h30 avec Christophe, on sent que la journée s’annonce bien : grand soleil, du vent et quasiment personne sur la plage.

Un beau plan d'eau bien formé avec plus de 18°C, quatre heures de navgation et 75km au compteur de cette superbe balade jusqu'à l'Ouest des Saintes Maries, vent forcissant durant la journée, foil en 7m² Voyager. J’étais en combi humide sans avoir jamais eu froid, pieds et mains nues. 

Dimanche 12 Janvier 2015 :

Après une nuit super paisible et réparatrice on se lève au soleil dans une douceur improbable en janvier. A 10h en repartant vers la plage il fait déjà 15° !

A notre arrivée sur la plage un passage nuageux nous gratifie d’une superbe lumière changeante alors que le vent fort fait courir sur le sol des ondulations de sable. Magique

Ce coup-ci on n’hésite pas trop sur les tailles d’ailes, d’autant plus que la bascule prévue au nord en se renforçant arrive pile à l’heure. Ce sera 5m2 pour tout le monde. Le plein soleil est de retour.

Le plan d’eau est ravagé, il y a dans les 30 nds avec des claques bien au-delà qui obligent à sérieusement trimer les ailes.

Je me décide à tenter le coup en foil. Le vent est side, c’est finalement plus facile qu’hier d’atteindre la pleine eau. De bonnes claques humides dans la tronche dans le shore break, il faut bien orienter et cramponner le foil sous le bras, mais l’aile permet de s’éloigner facilement.

Petite session d’une demie heure à gérer les claques de vent et le plan d’eau très mouvementé avec des trains de vagues croisées défilant à grande vitesse sous le foil. Fatigant plus mentalement que physiquement.

Christophe et Benoit vont en profiter en surf. Pause déjeuner à l’abri dans le camion de Benoit. Vers 16h30 un calme relatif a lissé le plan d’eau et Benoit va repartir pour une bonne session en foil qui a peut-être duré jusqu’à la nuit. Avec Christophe nous rentrons, repus par un WE à Beauduc qui nous a encore bien comblés.

Interview Loic DACCORD : Rider Alpinefoil

Interview de loic DACCORD en ce début Janvier 2015

Bonjour loic, peux-tu te présenter en quelques mots ?

Loic Daccord j’ai 30…. Heuuuu 33 ans. Je suis originaire de la région grenobloise et je me suis installé en Nouvelle-Calédonie depuis maintenant plus de 7 ans. Je suis venu à Nouméa après avoir terminé mes études en fac. de sport et BEESAN. J’ai toujours eu des activités physiques pluridisciplinaires, dont le volley ball et la natation en compétition, snowboard, ski, parapente et windsurf. Arrivé ici, en attendant mon matos de planche qui arrivait en bateau sous 4 mois, j’ai gouter au kite et ne l’ai plus lâché.

Où navigues-tu principalement en kitefoil ?

Sur le spot du Méridien à Nouméa, à 1 Km de chez moi. La Calédonie est entourée d’une barrière de corail qui forme un lagon aux eaux peu profondes, formant ainsi un formidable terrain de jeux aux multiples ilots à visiter. Le plus souvent je fais le tour de l’ilot canard et l’ilot maitre, environ 14 km pour faire un tour.

Depuis combien de temps pratiques-tu le kitefoil, et combien de sessions environ par mois ?

J’ai commencé le kite en arrivant sur le territoire, d’abord en twin-tip puis est venu la race, le speed et depuis un an et demi le foil. Ici nous avons la chance d’avoir 300 jours de soleil par an et presque autant de vent. Ce qui me permet de naviguer toute l’année au rythme de une à deux fois par semaine.

Quel niveau as-tu, es-tu plus attiré par la race ou le freestyle ?   

J’ai une attirance particulière pour la course, aussi bien le slalom, que le speed et la race. Je pratique la compétition depuis maintenant 3 ans. Je suis sur la seconde marche du podium cette année. Pour ce qui est du niveau de pratique il est difficile de se situer vraiment, mais je peux juste dire que je passe les virements de bord et jibes en aérien, et je suis en V max à 29,9 nœuds.

Pratiques-tu la compétition en foil ?

Je pratique la compétition en foil depuis cette année seulement et selon le format de course. Le championnat local prévoit différents formats de course (slalom, speed crossing et race) et ce sur différents sites de pratique qui ne permettent pas de courir sur foil à chaque étape. Le slalom reste la discipline reine avec une participation en twin type beaucoup plus démocratisée. D’où aujourd’hui la nécessité d’être polyvalent et bon sur chaque support.

Es-tu sponsorisé ?

Je bénéficie de bon prix sur les ailes Ozone auprès du revendeur local : Airpacifik Antoine et du soutient de Damien Chaboud d’Alpinefoil. Pas de sponsor.

Quel est ton Quiver actuel Foil et Aile de kite ?

J’ai 13, 9 et 7m2 Edge Ozone 2014 et un Alpinefoil bien sûr avec les boards race RX-V6 et wave CX-V6 et l’aile de race.

Comment trouve tu les produis Alpinefoil  (Board + Foil),  Accessibilité / Performance ?

Depuis un an et demi, j’ai testé beaucoup de foils différents et je trouve l’Alpine foil beaucoup plus abouti aujourd’hui. Je trouve la board de race accessible à tous les niveaux de pratique. Elle est aussi très bien proportionnée pour le light wind. Aujourd’hui je navigue qu’avec cette planche dans toutes les conditions de vent et de houle. Pour le foil, je suis surpris par sa stabilité et son cap.

Le monde du foil est en effervescence et en constante évolution, alors que l’Alpinefoil a su être novateur et en avance sur son temps, ce qui permet à ce produit âgé d’environ 2 ans d’avoir toujours un temps d’avance sur la concurrence.

En conclusion je suis tombé sur Damien par un heureux hasard et j’ai tout de suite flashé sur le design de l’Alpinefoil. La version standardisée et commercialisée du foil est  très accessible. Même si l’aspect performance est au rendez-vous je pense que les futures évolutions se feront sur la personnalisation du matériel et un élargissement de la gamme d’ailes de foil (j’attends l’aile de speed). Je tiens particulièrement à remercier Damien Chaboud pour sa présence et son accompagnement aussi je le félicite du travail fourni et du produit qu’il a mis au monde. Les sensations produites par l’Alpinefoil sont difficilement descriptives, mieux que d’en parler il faut l’adopter… allez ciao je vais sur l’eau.

Interview de Loic DACCORD - Rider Alpinefoil "Crédit photo: Éric Bellande"